Cérémonie de signature de G/A et Echange de Notes Verbales pour l'accord d'extension du projet d'Amélioration du Port de Bujumbura

2019/7/17
Le 29 juin, à Bujumbura, l’Ambassadeur Miyashita a échangé les Notes Verbales avec S. E. M. E. Nibigira pour l’accord concernant la prolongation du projet d’Amélioration du Port de Bujumbura. Grâce à cet accord, le gouvernement Japonais pourra relancer le projet d'Amélioration du Port de Bujumbura (2,8 milliards de yens). À la même occasion, M. Maruo, Représentant en Chef de la JICA Rwanda, a signé l’extension de l’accord: G/A avec le Ministre Nibigira.
 


S.E.M. Miyashita et S.E. M. Nibigira, Echangent les Notes Verbales
 

Ce projet était suspendu temporairement depuis 2015 en raison de la stabilisation de la situation au Burundi, la JICA Burundi a décidé de le relancer. La durée du projet est de 18 mois avec un investissement de 26 millions USD. Le projet est une subvention du gouvernement Japonais et le travail commencera à partir d'octobre prochain.
Le Port de Bujumbura est situé sur le lac Tanganyika, partagé par la Tanzanie, la Zambie et la République Démocratique du Congo, ainsi c’est le plus grand centre de commerce au Burundi. Ce projet devrait permettre de réduire les coûts de transport, d'améliorer l'économie du Burundi grâce à l'efficacité du transport sur lac et même de contribuer aux efforts de la Communauté de l'Afrique de l'Est visant à faciliter la distribution et à améliorer l'économie régionale.
L'Ambassadeur Miyashita a déclaré: «Je suis heureux de relancer le projet attendu depuis longtemps par les Burundais. Ce projet a été suspendu depuis 2015, mais nous avons finalement pu le relancer. La réalisation de ce projet contribuera non seulement à l'amélioration de la logistique du port de Tanganyika, mais également à connecter les ports d’autres pays et à l'activation de la SADAC, les pays de la CAE qui contribuent grandement au développement de cette région. »

 


Discours de l'Ambassadeur Miyashita

 
M. Maruo, Représentant en Chef de la JICA au Rwanda, a souligné que le choix parmi les candidatures pour les marchés publiques sera terminé en août et que nous pourrions peut-être commencer les travaux à partir d'octobre. Dans 2 ans, ce projet prendra fin. Je crois fermement que ce projet sera la clé pour renforcer l'intégration régionale.
S.E.M. Nibigira a déclaré : « Je suis extrêmement heureux de prolonger l'accord G/A aujourd'hui. Ce projet a été suspendu depuis 2015 mais cette fois, il a redémarré. Je suis particulièrement heureux d’accueillir la JICA Burundi qui rouvrira ses portes en août. Je voudrais exprimer ma sincère gratitude au gouvernement du Japon pour ses contributions nombreuses et variées. Le Burundi et le Japon ont noué des relations solides et le Burundi est prêt à fournir toute sorte d'aide au Japon. Je suis impatient de voir les navires des pays de la SADAC et de la CAE au Burundi. »

 


S.E.M. Nibigira, Ambassadeur Miyashita, Maruo Représentant en Chef de la JICA Rwanda